CAPPON Philippe

Naissance: 1853 à Marans - Décès: 1888 à Saint-Raphaël (Var)

Société(s)
Biographie
Ingénieur, il travaille dans un premier temps sur la ligne de chemin de fer de Clermont à Tulle. Il démissionne en 1881 pour gagner l'Indochine où il est chargé de la construction des lignes, notamment celle de Saïgon à Mitho. Une maladie tropicale le contraint à regagner la métropole en 1881.
Il lègue ses collections à la ville de Marans ; elle constitueront l'embryon du musée qui porte son nom.
Sources biographiques
Dictionnaire biographique des Charentais, Paris, Le croît vif, 2005.
Site du musée Philippe Cappon de Marans.
Bibliographie
La Faïencerie de Marans , La Rochelle, Editions F. Pijollet, 1927 (mai 1928), 117 p., pl. Réédition, La Rochelle, Editions Quartier latin Rupella, 1978, 116 p. 6 pl.
Collections
Les collections de Philippe Cappon léguées à la ville de Marans sont actuellement entreposées, après la fermeture du musée qui portait son nom, dans les combles de la mairie.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Pascal Even
Fiche créée le 18/09/2006 - Dernière mise à jour le 09/08/2016
© copyright CTHS-La France savante.