Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    WILLERMOZ Pierre Claude Catherin

WILLERMOZ Pierre Claude Catherin

Naissance: 17 mai 1767 à Lyon (Rhône) - Décès: 12 janvier 1810 à Lyon (Rhône)

Société(s)
Biographie
médecin.

Fils de Pierre-Jacques, cousin de Jean-Baptiste. il passa sa thèse à Montpellier en 1788. Professa l'anatomie au collège de Médecine de Lyon. Médecin à l'armée du Nord en 1792.
Médecin de l'hôpital militaire de Lyon puis de l'Hôtel-Dieu (1800-1810). Membre de l'Académie de Mantoue.

Académie de Mantoue, membre associé 1788.
Académie de la Rochelle, membre correspondant 1791.
Académie d’Orléans, membre correspondant 1791.
Athénée de Lyon (Académie), membre 1800, classe des sciences, puis de l’Académie restaurée 1802.
Société d’agriculture de Lyon, membre 1799 (An VII).
Société de médecine de Bordeaux, Membre associé-correspondant 1800.
Société de médecine de Lyon, membre 1799.
Société de médecine de Paris, membre.
Société royale d’agriculture de Turin, membre associé-correspondant 1791.
Société royale de médecine de Paris, membre correspondant 1790.
Sources biographiques
Anonyme 1807. Pierre-Claude-Catherin willermoz. C. R. Soc. Agr. Hist. nat. Lyon, 139- 142.
Bouchet Alain 2000. Les me?decins membres titulaires de l’Acade?mie. p.271-361. 1700- 2000, L’Acade?mie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon. Trois sie?cles d’histoire lyonnaise. David Louis dir., Lyon, Ed. Lyonnaises d’Art et d’Histoire, 475. Pierre-Claude Willermoz, p. 285.
Dagier E?tienne 1830. Histoire chronologique de l’ho?pital ge?ne?ral et grand Ho?tel-Dieu de Lyon. Lyon , Rusand.
Dutillieu Jacques Charles 1886. Livre de raison, annote? par Bre?ghet du Lut. Lyon, Mougin- Rusand.
Hochmann Jacques 2017. Willermoz Pierre (1767-1810), p. 1360. Saint-Pierre Dominique ed. 2017. Willermoz Pierre (17.67-1810), p. 1360. Dictionnaire des Acade?miciens de Lyon. 1700-2016. Lyon, E?dition de l’Acade?mie, 1369p.
Bibliographie
1788. Morborum recidivorum disquitio medicopratica. Thèse médecine, Montpellier.
1790. Sur l’influence contagieuse des miasmes exhalans des lieux où se pratique le rouissage à l’eau dormante. Paris. Couronné par la Société royale de médecine de Paris.
1791. Sur le perfectionnement des brûleries d’eau-de-vie, dans lequel est consignée l’invention du recteur du feu. Couronné par l’Académie de la Rochelle.
1791. Sur la méthode de corriger le goût de fût dans les cuves et les tonneaux. Couronné par l’Académie d’Orléans.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Raymond Ramousse
Fiche créée le 12/12/2007 - Dernière mise à jour le 10/11/2019
© copyright CTHS-La France savante.