Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    BERGERON Étienne Jules

BERGERON Étienne Jules

Naissance: 17 août 1817 à Moret (Seine-et-Marne) - Décès: 5 décembre 1900 à Paris

Société(s)
Académie nationale de médecine : membre en 1863, secrétaire annuel de 1879 à 1882, vice-président en 1884, président en 1885, secrétaire perpétuel en 1887, 1863-1900
Société géologique de France : membre, président pour 1898, 1898-1900
Signature :
Archives nationales, base de la Légion d'Honneur, LH/189/54
Biographie

©Académie nationale de Médecine
Jules Bergeron est un médecin français.

Bergeron est le fils Pierre Jacques Bergeron, docteur en médecine militaire et chevalier de la légion d’Honneur. Il fit ses études au collège Louis-le-Grand, et se décida pour la carrière médicale, à l’instar de son père. Interne des hôpitaux en 1840, il présentait pour le doctorat, le 15 février 1845, une thèse sur l’Eléphantiasis des parties génitales. En 1852, il fut nommé médecin des hôpitaux, il accepta... (lire la suite...)
Sources biographiques
- Rapport sur la statistique des décès du troisième arrondissement de Paris, par E. J. Bergeron, 1864
- "Hygiène infantile", par Dr Bergeron, in Encyclopédie d'hygiène et de médecine publique, 1895
- Archives nationales, base de la Légion d'Honneur, LH/189/54
- Dictionnaire de biographie française, éd. par M. Prevost, R. d’Amat, 1956.
- Index biographique des membres, des associés et des correspondants de l’Académie de médecine : 1820-1990. 4e édition. Paris : Académie nationale de médecine, 1991.
- Notice par F. Guyon le 11 décembre 1900, Bulletin de l'Académie de médecine, 1900, tome 44-n°46, p. 706.
- Éloge par Sigismond Jaccoud le 12 décembre 1911, Index, Mémoires de l'Académie nationale de médecine, Tome 42, 2e éloge, p. 1-17 .
Bibliographie
- Administration générale de l'Assistance publique à Paris. Rapport sur les résultats obtenus dans le traitement des enfants scrofuleux à l'hôpital de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais), 1866
- De la Rage, observation et réflexions, 1862
- Eloge de M. Bouillaud, 1887
- Éloge de M. Caventon (14 décembre 1897.), 1902
- Eloge de M. Chauffard, prononcé dans la séance annuelle de l'Académie de médecine, le 16 décembre 1890<:i>, 1890
- Eloge de M. Mêlier, prononcé dans la séance annuelle de l'Académie de médecine, le 11 décembre 1888, 1889
- Hygiène infantile, 1892
Rédacteur(s) de la notice : Catherine Lallement, Félix Guyon, Sigismond Jaccoud, Juliette Janes
Fiche créée le 03/11/2012 - Dernière mise à jour le 06/09/2020
© copyright CTHS-La France savante.