hi boy
CTHS - Page d'accueil
   
Éditions du CTHS
À paraître
Évian face à l’étranger - Xavier DRIENCOURT, Jean MENDELSON Maurice VAÏSSE (introd.)
  Les textes qui forment le cœur de cet ouvrage portent sur la correspondance diplomatique de la…
Le marquis de Marigny - Isabelle GENSOLLEN
  Directeur général des Bâtiments du roi dans la deuxième partie du règne de Louis XV, le…
Catalogue 2022 -
  Fondé en 1834 par le ministre de l’Instruction publique François Guizot, rattaché à…
Actualité
17/11/2022-18/11/2022 - « Histoire locale, patrimoine et histoire générale » : journées d'études 17 et 18 novembre 2022

Organisées par Nicole Lemaitre de la section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions »
Au Campus Condorcet, Centre des colloques, salle 100

Les sociétés savantes, qu’elles soient historiques, archéologiques, littéraires ou naturelles se modifient lentement aujourd’hui pour devenir des expertes du patrimoine historique et naturel. Jusqu’au XXe siècle, elles ont joué un rôle essentiel dans la promotion de l’histoire et la défense de l’identité d’un territoire. Elles ont contribué à unifier les méthodes scientifiques et historiques et à créer un sentiment d’appartenance plus vaste que la petite patrie, comme l’avait demandé le fondateur du CTHS, François Guizot, dès 1834. Dans cette aventure, la France s’est créé une identité nationale particulière, très différente de celle de l’Allemagne ou de l’Angleterre par exemple.
Longtemps courtisées par les « savants » comme le montre la base de données « La France savante », ces sociétés ont été boudées par les universitaires depuis une génération car ils ne savaient comment utiliser la masse de leurs publications et de leurs objets. Or depuis l’avènement d’internet et la construction de sites, depuis plus encore l’édition sur Persée des anciens bulletins, la donne semble avoir changé et le travail des sociétés locales être mieux valorisé. Leurs publications sont désormais accessibles mais fragilisées par une perte de sérieux dans le référencement de l’écriture de l’histoire en particulier.
Quoi qu’il en soit, les historiens généralistes voire globaux, les archéologues, les défenseurs de la faune et de la flore recommencent à utiliser ce trésor.
Comment et pour quels récits les sociétés locales et les historiens utilisent-ils ces publications ?
Qu’en est-il maintenant à l’ère de Wikipédia et de Facebook ?
Comment identifier les nouvelles questions posées par le monde qui nous entoure et comment les sociétés locales peuvent-elles y répondre ?

Inscription gratuite mais obligatoire

Jeudi 17 novembre 9h30, salle 100

9h30-Avant-propos : Nicole Lemaitre
10h-Introduction : Pierre Gillon, Premiers résultats de l’enquête

I. Défendre l’histoire et les patrimoines d’Ile-de-France et d’ailleurs

10h30- Marc Vigié (SHARY), La plus ancienne société d’histoire locale, la Société d'Histoire et d'Archéologie de l'Yveline

11h- Olivier Vatar ou Gilbert-Robert Delahaye (SHAA Provins), La Société de Provins

11h30- Alain Bocquet (SH Nanterre), La Société d’Histoire de Nanterre : explorer, documenter, partager : 2 500 d’histoire locale « pour faire société », pour nourrir le présent et paver les chemins du futur

12h-14h déjeuner au restaurant universitaire

14h- Martin Drouin, Sociétés d’histoire et associations de patrimoine de l’Île de Montréal

II. Érudition ou histoire ? Érudition et histoire

14h30- Benoit Soubeyran, Un archiviste du XVIIe siècle en Languedoc, François Joffre

15h- Sarah Blouin, La Société académique d’architecture de Lyon (1827-1848)

15h30- Bruno Chanetz, Mexme Galet, bâtisseur de l’hôtel de Sully

16h Pause

16h30- Damien Varenne (Société archéologique de Sens), Érudits locaux/historiens nationaux, une fausse dichotomie ? Maurice PROU, Augustin FLICHE et la société archéologique de Sens (1891-1951)


Vendredi 18 novembre 9h30, auditorium 250

III. Face aux changements médiatiques

9h30- Michel Sauvant, Faiblesses des sociétés savantes françaises

10h- Sylvain Chevauché et Alice Requina (SASLPyrénées-Orientales), Retour aux sources ou refondation ? Réflexions autour des missions de la SASL des Pyrénées-Orientales (1833-2022...)

11h- Marie-Noelle Estiez Bonhomme et Olivier Estiez (La Romagne), La Romagne (Ardennes), 800 ans d'histoire et 500 000 pages vues : érudition locale, sources primaires en ligne et marketing digital à travers l’exemple du blog https://laromagne.info/

11h30- Patricia Wilhelm-Chevalier / Serge Bianchi / Sylvie Joubert / Pierre Marchal, Ardipa (Association régionale pour la diffusion des patrimoines), un réseau d’acteurs locaux, un catalogue pour un territoire de rencontres
Congrès, journées d’études, formations, manifestations diverses, vie du Comité et des sociétés savantes, publications de recensions, etc. Les actualités vous permettent de mieux connaître les actions du CTHS et des membres de son réseau.

Vous souhaitez recevoir directement les actualités du Comité dans votre boîte aux lettres électronique ? Merci de remplir le questionnaire à cette adresse ici